UNA MADRE – Création pluridisciplinaire

Création du 8 au 19 mars 2022 au Théâtre 14 à PARIS.

Téléchargez le dossier
Télécharger la presse

Una Madre

Cette création associe plusieurs arts dits contemporains : arts plastiques, musique, danse, lumières, textes. Cette alliance est devenue évidente aujourd’hui, mais elle l’était déjà au temps de la Grèce antique.

Le fil d’Ariane qui parcourt cette création en plus de la musique de Alvise Sinivia se compose de deux textes.

 Un texte que J’ai écrus avec et à partir de la vie de l’actrice Vittoria Scognamiglio, son arrivée en France depuis Naples dans les années 80, ainsi que des fragments du texte de Colm Toìbìn, Le Testament de Marie que j’adapte pour la scène en italien et en français.

C’était pour moi une évidence une évidence que je devais faire cette création, en entrelaçant l’italien et le français. Parlant plusieurs langues, le choix de les mêler n’est pas un hasard pour cette création. C’est un choix artistique et musical intime. Il y a des mots, des sentiments, qu’on ne peut transporter d’une langue à l’autre. Chaque souvenir resurgit dans la langue qui l’a vu naître.

 Dans le deuxième texte inspiré du Testament de Marie de Colm Toibin, une femme que nous avons toujours vue muette, Marie, la vierge, une icône se met à parler et nous raconte ce qu’elle a réellement vécu, l’éloignement et la mort de son fils. Marie, seule, à l’écart du monde, dans un lieu protégé, tente de s’opposer au mythe que forgent les anciens compagnons de son fils. Ils dressent un portrait qu’elle ne reconnaît pas et veulent bâtir autour de sa crucifixion une légende qu’elle refuse.

Le texte est au-delà de toute notion de religion, il nous parle d’immigration, de l’arrivée des « idoles » factices, d’un monde qui s’écroule, de la distance qui parfois sépare les générations.

Una Madre est à la fois une installation, un concert, une danse, une pièce de théâtre. Chaque art se côtoie, s’affirme, s’isole et met l’autre en lumière.

 

Una Madre 

Spectacle pluridisciplinaire

Texte d’après Le testament de Marie de Colm Tòibìn

et d’après la vie de l’actrice Vittoria Scognamiglio écrit en collaboration avec Amahí Saraceni

Mise en scène, adaptation et dramaturgie Amahí Saraceni

Musique et création du dispositif Alvise Sinivia

 

Avec Vittoria Scognamiglio, Alvise Sinivia et Éloïse Vereecken

 

Scénographie Franck Jamin avec la collaboration de Anabel Strehaiano

Création lumières Éric Wurtz avec la collaboration de Carlo Menè et Stéphane Fritsch

Son Clément Hubert avec la collaboration de Renato Barattucci et Louise Blancardi

Costumes Consuelo Zoelly

 

Texte en italien : Andrea De Luca, Vittoria ScognamiglioAmahí Saraceni

Texte en français d’après la traduction de Anna Gibson et du texte en anglais adaptation Amahí Saraceni

 

Construction des décors Ricardo Taborrelli et Francesco Cristini

Photos Martin Trillaud et Roberta Verzella 

 

Diffusion Marco Cicolini direzione@artinvita.com +39 349 8150128

Régie Générale Thierry Debroas tipiti@wanadoo.fr +33 6 07 93 95 03

 

Création en France au Théâtre 14 du 8 au 19 mars 2022.

Production Théâtre de Léthé à Paris Collectif 2 plus-France. Coproduction ARTINVITA festival international des Abruzzes-Italie. Résidence de création au Théâtre Comunale di Orsogna-ARTINVITA avril/mai 2019. Résidence de création en France au studio « Le petit oiseau va sortir » et au Théâtre 14 en Janvier 2021. Avec le soutien du studio de photo « Le Petit oiseau va sortir », du théâtre de la Bastille et de la SPEDIDAM. Le dispositif musical a été créé à la Villa Médicis par l’artiste Alvise Sinivia lors de sa résidence en 2016/17.